Accueil / ACIDE pour doctorants / Salaires Doctorants CDD

Salaires Doctorants CDD

Cher-ère assistant-e doctorant-e, cher-ère Post-doc, cher-ère collaborateur-trice scientifique,

Vous avez toutes et tous reçu en fin d’année dernière l’information annonçant que la direction de l’EPFL a décidé de diminuer l’augmentation annuelle de votre salaire correspondant à la valorisation de l’expérience pour 2016. Compte tenu de la rapidité avec laquelle la décision a été prise, vos partenaires sociaux n’ont pu qu’en prendre acte. L’ACC et l’APC, les syndicats de l’EPFL, et l’ACIDE ont adressé une lettre au vice-président André Schneider, lui demandant de renoncer à la réforme de la grille salariale des chercheurs. Malheureusement, la direction de l’EPFL n’est pas entrée en matière ; elle a seulement confirmé sa décision.

L’information des RH était très vague, mais il est maintenant confirmé que cette réduction ne concerne pas seulement les nouveaux arrivants mais aussi les personnes engagées à l’EPFL en 2015 et avant. Cela signifie que l’augmentation liée à la valorisation de l’expérience sera de 1000 CHF / 1500 CHF respectivement pour les Doctorants / Post-Docs. La conséquence directe de cette baisse est qu’un doctorant en fin de thèse (quatrième année ou plus) sera payé 2,8% de moins qu’un thésard qui a fait son parcours 4 ans plus tôt. Si vous êtes post-doc, votre salaire maximum a diminué de 4,6% vis-àvis de votre collègue arrivé engagé il y a 4 ans.

L’ACIDE et les autres associations vont continuer à revendiquer vos droits et une révision de la grille des salaires. Il n’est tout simplement pas concevable que les économies exigées par la Confédération sefassent sur le dos des plus vulnérables d’entre nous. Nous encourageons vivement les futurs post-docs/collaborateurs scientifiques à négocier leur salaire au moment de l’engagement, voire avant leur arrivée à Lausanne. Sachez enfin que, si la même gestion rigoureuse des dépenses a été demandée à nos collègues de Zürich, l’ETH a choisi de ne pas toucher aux salaires des chercheurs.

Dans le cas où vous voudriez nous aider dans nos actions, c’est avec plaisir que nous lirons votre e-mail à titre confidentiel.


 

Salaires des doctorants CDD

Les assistants-doctorants sont engagés par une durée déterminés sur la base de contrats d’une année. La durée totale d’engagement en qualité d’assistants ne peut dépasser six ans.

La politique salariale s’applique à tous les salaires forfaitaires des assistants-doctorants engagés depuis 2008 et comprend les composantes suivantes :

  • Le salaire initial est déterminé selon l’année du début du contrat d’engagement à l’EPFL, pratique qui est à l’origine de la notion des volées (volée 2013, volée 2014, etc.).
  • Un incrément annuel de 2’000 est ensuite octroyé au début de chaque année civile aux assistants-doctorants. Si un chercheur arrive au milieu de l’année, il recevra cet incrément de manière partielle au début de l’année civile au prorata de son temps de travail depuis son arrivée.
  • Les années suivantes, il recevra l’ensemble de l’incrément annuel intégrant le renchérissement et la valorisation de l’expérience.
  • La durée maximale de contrat est de 6 ans.

Pour résumer, voici les salaires forfaitaires pour les assistants-doctorants selon les volées (l’année d’engagement) :

1ère année 

 2ème année   

 3ème année   

 4ème année 

 5ème année 

 6ème année 

jusqu’en 2015

 51’100

 53’100

 55’100

 57’100

 57’100

57’100

2016 – 2017

 51’100

 52’100

 53’100

 54’100

 54’100

54’100

Position de l’ACIDE

Dès janvier 2014, les enseignants et les chercheurs étrangers devront conclure une assurance obligatoire des soins. Ils ne pourront plus être exemptés de l’obligation de s’assurer, suite à une décision du Conseil fédéral. Ce changement revient à 4’000.00 CHF de dépenses obligatoires supplémentaires qui se traduisent en diminution de revenu disponible. La situation est encore plus grave pour ceux de nos chercheurs qui sont mariés et ont des enfants. Les doctorants de l’ETH sont, pour un meilleur salaire, toujours dispensés de l’obligation de s’assurer. En effet, le canton de Zurich a décidé de maintenir la dispense de s’assurer pour les chercheurs, contrairement au canton de Vaud. Nous voulions connaître la position de la direction sur ce que nous considérons comme une baisse du pouvoir d’achat d’environ 8%. Mais à ce jour, nous n’avons pas reçu de réponse de la part de la direction à notre demande de rencontre pour discuter de ce sujet.

Votre opinion nous intéresse ! N’hésitez pas à nous contacter (acide@epfl.ch).

Salaires des chercheurs CDD en 2010

Salaires des chercheurs CDD en 2010

Résultats des négociations salariales de décembre 2009 pour les chercheurs CDD (doctorants, post-doctorants, assistants et chercheurs seniors sur projet)

Les négociations salariales ont eu lieu entre la Direction de l’EPFL et les partenaires sociaux agréés, les sections de l’EPFL de l’ACC et de l’APC, pour les salaires 2010 des chercheurs CDD (contrat de durée déterminée) hors NSS (nouveau système salarial). L’ACIDE n’a pas été entendue à ce sujet, ceci malgré les 880 signatures récoltées en mai 2009. La décision qui en a découlé est la suivante :

  1. Tous les assistants, doctorants et post-doctorants engagés avant 2010 ne toucheront aucune compensation au renchérissement, ceci jusqu’à la fin de leur séjour à l’EPFL. L’augmentation annuelle est accordée comme suit :- Doctorants engagés avant 2008, ancien système salarial, pour un engagement 100% : 3’072.- CHF- Doctorants engagés depuis 2008, salaire forfaitaire : 2’000.- CHF- Assistants engagés avant 2010, pour un engagement 100%: 3’072.- CHF- Post-doctorants, ancien système salarial, pour un engagement 100% : 3’173.- CHF
  2. Le forfait des doctorants engagés avant la fin 2009 reste fixé sur les barèmes en vigueur depuis janvier 2008 (50’000.- 1ère année, 52’000.- 2e année, etc.)
  3. Le forfait des doctorants engagées en 2010 est augmenté de 500 CHF (1 %) et devient égal à 50’500 CHF en première année. L’incrément annuel de 2’000 CHF reste inchangé. Aucune adaptation au renchérissement n’est prévue pendant la durée totale de l’engagement.
  4. Le système des forfaits est généralisé aux personnes engagées comme post-doctorant dès 2010. Le forfait annuel des post-doctorants engagés en 2010 est de 80’500 CHF et l’incrément annuel sera de 3’000 CHF. Aucune adaptation au renchérissement n’est prévue pendant la durée totale de l’engagement.

Position de l’ACIDE :

L’ACIDE juge que les résultats des négociations salariales sont largement insatisfaisants.

Les résultats des négociations salariales conduisent à l’établissement des salaires forfaitaires chaque année (par volée de doctorants et post-docs et pour la durée totale de l’engagement d’un chercheur). La méthode des volées introduit de fait une inégalité de traitement entre les personnes selon la date de leur premier engagement (ceux engagées en fin d’année et ceux engagées en début de l’année suivante n’auront pas le même salaire). L’ACIDE ne peut en aucun cas cautionner cette inégalité de traitement.

Cette prise de position a été transmise à la Direction de l’EPFL lors de notre rencontre en janvier 2010.

Deux demandes ont été également adressée à la Direction: l’établissement d’un document légal qui réglemente les salaires du personnel scientifique et l’information salariale détaillée à l’attention de chaque chercheur CDD lors du renouvellement de son contrat.

PP-ACIDE-salaires2010-Direction